Massacre de Beni & Implication des FARDC: RTNC Contredit Mende?


Dans son point de presse du 18 Aout 2016, le Ministre de la Communication & des Medias, Lambert Mende Omalanga a encore une fois réfuté la thèse selon laquelle d’éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) auraient été impliquées dans les massacres de Beni. Il s’agissait bien sur un point de presse tenu un jour après la levée du deuil national qui a duré trois jours en vue de compatir aux côtés du peuple meurtri de Beni. Selon le Ministre Mende, sur base d’informations recueillies lors de la prise des bastions des ADF dans les environs de Beni, plusieurs indices semblent indiqués qu’il s’agit du terrorisme dans le vrai sens du mot.

Curieusement, la Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC) et autres medias Kinois ont fait passer une déclaration du Congres des Démocrates Fédéralistes (CODEF) en rapport avec les massacres de Beni. Dans cette déclaration lue hier et aujourd’hui sur les télévisions Kinoises (RTNC y compris), elle demande le relèvement des militaires FARDC qui avaient appartenu au RCD, CNDP & M23 et actuellement opérant à Beni. A la place de changer les uniformes militaires, qui du reste ressemblent à ceux de pays voisins, le CODEF croit toujours que cette tenue militaire peut toujours tomber dans les mains des assaillants. En interprétant cette déclaration de le CODEF, on se dirait que ces éléments font l’objet d’une suspicion par cette organisation politique. Par ricochet, la RTNC en faisant passer cette déclaration qui semble incriminée une partie des FARDC, elle contredirait son Ministère de tutelle ?

En lisant dans lignes cette déclaration, le CODEF qui exige raisonnablement la mise en place d’une commission internationale pour déterminer les origines et auteurs de la boucherie humaine que connait Beni ; elle pointe du doigt ces anciens rebelles qui ont opéré dans l’Est du Congo depuis les années 1998-2003, 2004-2009 ; 2012-2013. Au même moment, le CODEF suggère à la Cour Pénale Internationale ainsi que la Commission des Nations Unies de Droits de l’Homme de se saisir de cette question de Beni. Le bas blesse quand on exige le relèvement des anciens rebelles, une solution à court terme de la crise de Beni. Plusieurs questions viennent à l’esprit en suivant cette déclaration.

FARDC_NordKivu
Les FARDC au front au Nord-Kivu contre les ADF

De toute évidence, demande que ces anciens rebelles quittent ce territoire n’est pas un fruit du hasard. Que la question soit conçue avec émotions dans le chef de cadres du CODEF, on peut facilement comprendre que pour ce parti politique, les FARDC ne sont pas une institution cohérente ; elle connait plutôt en disfonctionnement basé sur l’appartenance aux anciens mouvements rebelles même ceux-là qui datent de plus d’une décennie. En plus de cela, on risque de saisir que ces anciens rebelles distribuent les uniformes militaires de FARDC à ces massacreurs de notre peuple ! Pour ce faire, leur relèvement contribuerait à la normalisation de la situation à Beni. Est-il vrai que tout un groupe, pour avoir fait partie des mouvements rebelles, il y a dix ans, 5 ans etc. ait comploté pour exterminer tout en peuple ?

Il semble moins logique que les FARDC détiennent une base de données où les militaires sont enregistrés sur base de leur appartenance aux mouvements rebelles. Si cette base de données existe, le CODEF aurait raison d’exiger le démantèlement de cette armée, qui du reste, aurait pendant longtemps entretenue son disfonctionnement qui l’enfonce de plus. De surcroit, que la hiérarchie FARDC détienne cette base de données, je trouve difficile que tous les éléments qui auraient appartenu aux mouvements rebelles aient, dans l’ensemble, ce sentiment de faire exterminer le peuple de Beni. Ne s’agit-il pas d’un amalgame qui accuse sans preuves tangibles, incriminant individuellement ces éléments qui ont appartenu aux mouvements rebelles. Les FARDC vont encore une fois revoir ses structures pour que les anciens du RCD, CNDP & M23 ne figurent pas dans le rang de celles-ci au moment d’être déployées à Beni ?

Si du moins cette déclaration est fondée, pourquoi Mende trompe-t-il l’opinion. Avoir appartenu aux mouvements rebelles, lesquels qu’ils soient, n’enlève en rien que cet élément est FARDC aujourd’hui ; donc, on doit le reconnaitre en tant tel. Dans ce cas, on peut ne pas incriminer toute l’institution mais il faut reconnaitre que d’indices montrent que certains éléments auraient été impliqués dans ce carnage. Et si cela s’avère infondé, peut-on concevoir cette déclaration dans le cadre de la démocratie qui donne le droit de parole à tous comme l’a affirmé le Ministre Mende dans son point de presse?

RTNC
Au centre, une vue actuelle du tour administratif de la radio télévision nationale congolaise (RTNC), situé dans la commune de Lingwala, à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au cas où les FARDC n’ont pas, d’une manière ou d’une autre, été impliquées dans ce carnage que connait Beni, d’ailleurs je me dis que tel est le cas, le CODEF aurait induit l’opinion nationale et internationale dans un flou irréparable et doit présenter les excuses au peuple congolais et aux FARDC. D’une manière particulière, la RTNC doit être tenue responsable comme media public pour avoir mis à la disposition du public une telle déclaration qui ouvre une « boite à Pandore » à mesure de diviser les forces de sécurité et de défense ; mais aussi à créer un climat de tensions entre les FARDC et le peuple. La RTNC doit dans l’avenir mieux comprendre les enjeux autour de déclarations dites politiques.

Tel était la contribution de cet article. Bref, le point de presse de Lambert a tourné autour de questions de l’heure. Massacre de Beni, dialogue, ainsi que la question du chef coutumier du Kasai Central où 11 policiers, 8 civils avaient perdus leurs vies. Parmi ces civils, le chef coutumier en personne a succombé durant les échanges de tirs entre sa milice ainsi que les forces de la Police Nationale Congolaise.

Dans ce même point de presse, Lambert Mende affirme avec conviction que le carnage que connait Beni est lié au terrorisme international dont fait partie ADF (Allied Democratic Forces). Selon le Ministre Mende, ADF contient en son sein des éléments venant de l’Ouganda, Tanzanie, Rwanda, Somalie, Ethiopie et malheureusement ceux de la RDC. Au nom du Gouvernement congolais, il a affirmé que 80 éléments de ces terroristes d’ADF sont pour le moment dans la prison à Beni et vont bientôt être traduits en justice. Sans plus de détails de quand ces hors-la-loi ont été arrêtés, le Ministre Mende a fustigé le comportement moins mature d’appeler les jeunes pour aller manifester sur la scène de crimes. Il s’agit selon lui « corrompre le lieu des crimes », une manière de torpiller le bon déroulement de l’enquête.

Dans le même ordre d’idée, le Ministre a affirmé d’ailleurs qu’un Imam de Butembo a, en flagrant délit, été arrêté en train de recruter les jeunes pour le compte des ADF. D’une manière responsable, Mende a insisté sur les risques d’amalgamer le terroriste Islamisme radicalisé avec la religion musulmane. Cette dernière est une religion respectueuse des droits humains, ayant de valeurs morales qui sont louables. Et d’ailleurs, dans le récent massacre de Beni, 3 musulmans ont été tués par ces terroristes. Pour en finir avec cette crise qui frappe le cœur de la RDC, le ministre Mende a proposé à la communauté internationale, la CIRGL de considérer cette question du terrorisme comme une question régionale et non de la RDC seulement. Il a rappelé que la RDC sous embargo d’armes et cela complique les efforts d’anéantir ces terrorisme qui nécessite une réponse internationale mais aussi la révision du mandat de la MONUSCO comme moyen d’y trouver une solution. L’avis du bloggeur sur cette crise de Beni peut se lire en cliquant sur ce lien.

 

NTANYOMA R. Delphin

Secrétaire Exécutif & Coordonnateur

Appui au Développement Intégré &

à la Gouvernance

Twitter: https://twitter.com/Delphino12

Blog: www.edrcrdf.wordpress.com

Advertisements

What is your opinion? Qu'en pensez-vous?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s