Messe Œcuménique au Stade Martyrs: Prières dans une Société Politisée & Polarisée?


Une messe a été organisée aujourd’hui en date du 05/03/2016 au Stade de Martyrs de Kinshasa. Les fidèles des églises protestantes, de réveil ainsi que musulmanes étaient conviées. Ils avaient en tête Monseigneur Marini Bodo et autres. Mais aussi, les membres de la société civile y ont pris part.

L’objectif ultime du culte était de demander au Bon Dieu de préserver la paix à la nation congolaise. Il peut implicitement s’agir de lier les intentions des uns et des autres durant cette année d’élections. D’autre part, la messe Œcuménique, dont les catholiques se sont « désengagés », avait pour objectif de rassembler tous les croyants sur une même cause. Certaines indiscrétions croiraient qu’une telle messe n’avait jamais été organisée durant quelques décennies. Il aurait été question de rappeler aux croyants et aux membres de la société civile qui y ont participé qu’il est important de privilégier la nation à la place d’intérêts particuliers et partisans.

La messe commence avec un retard d’au moins une heure de temps. Il semblerait que les organisateurs seraient comme ce ‘villageois’ qui se situait au Martyrs et envoyait de tweets à partir de Tata Raphael. Pas vraiment une confusion. C’était juste une question de ne pas s’habituer à de tels événements organisés dans un grand stade comme celui de Martyrs. Des tels stades sont difficilement accessibles à partir du village. La stupéfaction et la comparaison de ce culte par rapport aux messes de procession à Minembwe n’a fait que perdre l’importance de l’aspect « lieu » dans le tweets. A Minembwe, des messes pareilles s’organisent sous le soleil.

Alors qu’il est cette période de pluie à Kinshasa, quand la messe devait commencer, c’est le moment que la pluie s’abatte sur les fidèles qui avaient longtemps attendu le message des dirigeants d’églises. Le micro coupé, le signal s’en va ; et probablement l’électricité aussi. La suite était que tous cherchaient où se protégeaient contre cette forte pluie. Et la suite d’événements et du culte est maîtrisée par des organisateurs. On voit ces dirigeants d’églises debout et s’en aller ; donc la fin de la messe.

20160305_100546

Les Kimbanguistes qui sont les fervents fidèles, avec des dances authentiquement congolais ne sentent pas gêner par ces pluies. Ils représentaient la grande majorité des fidèles qui étaient présents au Stade appuyés par des fanfares. Si du moins le stade a plus 80.000 places, le tiers des places étaient apparemment occupées. Par conséquent, on estimerait à 25000 ces fidèles et membres de la société civile ? Le nombre est difficile à affirmer. Toutefois, loin de ce retard remarqué, le résultat de la messe serait-il satisfaisant ?

Hormis l’attitude devant Dieu qui n’exige pas un grand nombre de personnes, si le stade avait été plein, cela pouvait exprimer grand-chose. En plus de cela, le message n’a pas été clairement suivi par les participants/manifestants. La raison est la pluie ? Non. C’est plutôt une question d’organisation car les organisateurs ne devaient-ils pas anticiper cette situation ?

Une messe dans une société Kinoise très polarisée et politisée même devant un culte. Les uns applaudissaient car la pluie avait interrompu le déroulement du culte de procession. Les autres faisaient mention d’un paiement pour participation. Des questions difficilement à vérifier. Le public sur medias sociaux parle-il d’un fonds d’organisation doté aux organisateurs ? Il reste difficile à déterminer car tous les moyens sont usés pour discréditer l’autre. Si tel est le cas, l’argent dans ce pays serait extrêmement manipulateur. Quand quelqu’un devrait aller dédicacer le pays dans les mains de Dieu sur paiement d’argent. Et combien ?

Bizarrement, l’argent ne peut-il pas négativement contribuer aux résultats attendus ? C’est possible car ce contexte est purement spécifique. Devant l’argent, la plupart de gens perdent la notion de l’idéal pour se disputer le partage du gâteau. Les évaluateurs de cette messe feraient mieux d’inclure cet aspect pour mieux comprendre à quel degré les prévisions ont été atteintes. L’objectif final était d’entrer en communion avec Dieu et non le Show.

En guise de conclusion, il est important de souligner cette réflexion. Si par hasard il y a eu des gens qui sont venus prendre part au culte sur base du paiement, les organisateurs penseraient plutôt que la répartition équitable et rationnelle de nos richesses serait idéale que distribuer des montants à des jeunes et mamans sans emploi. Mais la prière ne devrait pas se faire en ayant en tête une contrepartie financière. J’y retourne ce matin pour voir si celui qui pouvait me payer est toujours là. Pensez-vous autrement ?

Ntanyoma R. Delphin

Secrétaire Exécutif & Coordonnateur

Appui au Développement Intégré &

à la Gouvernance

Compte Twitter @delphino12

Blog: www.edrcrdf.wordpress.com

Advertisements

What is your opinion? Qu'en pensez-vous?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s