Qui de Ruberwa, Katumbi, Kamerhe & Kabila est Rwandais : Mobutu Héritier de Leopold II?


Au sein de la société RD congolaise, il est actuellement connu qu’avoir d’affinités avec le Rwanda vous éloigne d’un grand nombre des compatriotes. C’est un ressentiment qui peut s’expliquer sur base de l’expérience de dernières décennies renseignant plus sur les atrocités et guerres en RDC. Toutefois, il est important d’éviter même d’y impliquer, sous forme amalgame, de personnes innocentes. Tout ce qui est vrai, c’est que la société congolaise a souffert des guerres dont le Rwanda est considéré comme acteur œuvrant dans l’ombre. Il est à noter que ces agissements où le Rwanda agit en l’ombre ou apparemment ne trouveraient origine que dans la manipulation d’un groupe des personnes qui peut embarquer toute une nation pour leurs propres intérêts. Pour ce faire, ces agissements malveillants n’engageraient pas toute une société et à fortiori les communautés Congolaises considérées comme ayant pour ‘origine’ le Rwanda.

Toutefois, il est important de rappeler qu’à l’Est du pays et particulièrement dans le Kivu, la question de ‘Rwandais/apparentés au Rwanda’ a fait couler des sangs ; alors qu’à un certain niveau, il s’agissait des manipulations à caractère politique. D’innombrables vies humaines ont péri dans le Kivu bien qu’il s’agissait d’une question d’interprétation historique et juridique. L’absence d’Etat a fait que les groupes communautaires s’entre-déchirent, s’entretuent jusqu’au point qu’il a été possible de manipuler et instrumentaliser cette question pour de fins ‘d’expansionnisme tactique’. La conséquence est qu’au sein de la classe politique congolaise, l’expérience de ces dernières années a prouvé que la question liée au ‘Rwanda/Rwandais’ a dépassé les limites de l’ancien Kivu, conflits entre communautés… pour porter une forme d’exclusion politique.

C’est dans cette optique que l’objet de cet article s’inscrit dans l’analyse de la déclaration du Professeur Simon-Huit Mulongo Kalonda-Ba-Mpeta sur les lieux de naissance de l’Ancien Vice-Président de la RDC, Azarias Ruberwa Manywa. L’opinion doit aussi retenir que Ruberwa n’est pas le seul qui est cité dans cet amas d’appartenir ou d’avoir d’affinités avec le Rwanda. Le lecteur bien informé se souviendra dès quand a été mise en cause l’origine de Vital Kamerhe alors qu’il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans ce pays. Il est de même cas actuellement que les medias, individus… vous rappellent les origines de Moise Katumbi et son épouse. De fois, ils sont cités appartenir d’une manière ou d’une autre au Rwanda. Tout a été dit et écrit sur le Président Joseph Kabila. Les informations au sujet du de ce dernier risquent de se contredire alors qu’à un certain niveau, elles proviendraient d’une même source. Qu’est-ce qu’on n’a pas dit de Felix Tshilombo Tshisekedi. On l’accuse d’avoir marié une dame appartenant à une famille Bashi dont l’origine est rwandaise. Voilà pourquoi, je suis tenté d’affirmer que c’est plutôt Mobutu, fils héritier de Leopold II qui serait rwandais ; pour dire qu’il s’agit de l’héritage Mobutu avec origine la gestion coloniale du Congo-Belge.

Récemment, les medias sociaux nous ont partagé une déclaration qui accuse Ruberwa d’être né au même moment à Minembwe/Sud-Kivu et au Rwanda. Dans une déclaration retraçant l’actualité politique en RDC, Monsieur le Professeur Simon-Huit Mulongo Kalonda-Ba-Mpeta, membre ou président de la Conscience Républicaine pour la Démocratie et le Développement (parti politique), ancien Secrétaire Général Académique à l’Université de Lubumbashi et ancien directeur de Cabinet de Moise Katumbi a fait un point sur le dossier de naissance d’Azarias Ruberwa. Sur base de ses ‘recherches’, il parait que Ruberwa est né à Minembwe et au Rwanda au même moment. Dans le fonds, cette imprécision du lieu de naissance prête de confusion pour un homme politique ; mais aussi appartenant à la catégorie des personnes dont l’appartenance à l’Etat Zaïrois a longtemps été contestée sur de fonds qui se faufilent sous forme de manipulation.

Il est vraiment difficile de diverger avec un professeur d’université, très respectueux mais aussi Directeur de Cabinet du Célèbre Gouverneur Moise Katumbi. Dans son point de presse, il y a lieu de reconnaitre qu’à un moment il me convint le temps qu’il parle de « notre pouvoir » pour rappeler ceux-là qui le considère comme Katangais, les manigances des anciens Mobutistes ainsi leurs stratégies de s’accrocher au pouvoir, l’inexistence d’infrastructures de base, prépondérance d’appartenance socio-culturelle sur la notion d’appartenance à la nation…. Toutefois, au vu du contexte politique actuel, il serait judicieux ne pas tout croire par rapport à ce qui se raconte dans les medias et surtout que ses déclarations étaient politiques que scientifiques. Bref, voici une partie de l’extrait de Prof Simon-Huit Mulongo Kalonda-Ba-Mpeta (voir ce vidéo YouTube à la 13′.45”).

Prof Mulongo Kalonda
Prof Mulongo Kalonda

« Moi, J’ai battu campagne du chef de l’Etat ; moi j’ai perdu mon poste, j’étais Secrétaire Général Académique. Vous savez pourquoi j’ai perdu mon poste de Secrétaire Général Académique pendant que le Recteur est resté Prince Kaumba [Lufunda] ; parce que, au moment où on voulait se manger de Joseph Kabila, je suis le seul du pays, sur le plateau de la RTNC, l’émission de Kashinda Tshongo, je ne sais pas s’il est déjà parti. J’ai oublié encore cette grande émission politique qu’il tenait (Impact quelqu’un siffle dans la salle), oui, Impact où j’ai pris les documents d’inscription d’Azarias Ruberwa à l’Université de Lubumbashi [Silence] Hummm, Né à, tantôt à Minembwe, tantôt à une autre ville que je ne citerai pas, on dirait que je fais la dilation [mot m’échappe], au Rwanda. Quand eheh, il ih ih termine son examen d’Etat ; il est né à Minembwe au Sud-Kivu. Dès qu’il vient s’inscrire ici, il est né de l’autre côté [Rwanda]. Moi j’ai donné les papiers et j’ai dit à Kisimba, souvenez-vous-en, vous le connaissez Kisimba qui était le responsable de CENI ici. En direct, je lui ai dit comme la loi dit que s’il y a des doutes quelque part [silence], demander au candidat de produire au moins quatre témoins. J’ai dit, demander à Ruberwa de produire 4 témoins de Minembwe. Il n’y a personne qu’il a fait, moi je l’ai fait. Et trois jours après, on a appelé Ruberwa on lui a dit, par le RCD, on lui a dit ce type là si vous laissez ici Secrétaire Général Académique, nous on ne saura même pas faire la campagne [Silence]; et Ruberwa donnera des instructions ahhh à Lola, je crois à [Jean Pierre] Lola Kisanga, qui était notre ministre de l’enseignement supérieur, je ehhh je tâtonne. [Il] dit, il faut l’enlever. Et on m’enleva. Mais qui a fait comme moi ? Qui a fait comme moi ?… »

Partant de l’extrait tenu par cet académicien de Lubumbashi, il y a lieu de se poser plusieurs questions. La première est de savoir pourquoi la recherche du lieu de naissance ait été faite pendant une période électorale (possiblement en2006) ; mais surtout quand on voulait se manger de Joseph Kabila ? Est-ce que le Secrétaire Académique était simplement guidé par le souci de sauvegarder cette nation  ou prévenir que quelqu’un ne soit pas mangé? Les réponses à cette question peuvent être multiples, mais cet aspect n’est pas à négliger. De deux, pourquoi revient-il à la naissance de Ruberwa aujourd’hui et dans une affaire qui est plus liée aux crises au sein de la Majorité Présidentielle RDC? Avait-il besoin de sauvegarder l’intérêt national ou se faire un écho en usant le discours le plus vendu ? Ça aussi dépendrait de ce que veut un lecteur comprendre.

Dans cet exposé, mon opinion a retenu plus ce jugement d’un académicien qui vous dira « Il n’y a personne qu’il a fait, moi je l’ai fait » et «Mais qui a fait comme moi ? Qui a fait comme moi ?». Est-ce que peut-on vraiment conclure qu’un académicien trouve un moment de se venter pour avoir réalisé que les fiches d’inscriptions et de diplôme d’Etat d’un ancien étudiant, après 22 ans d’études, n’étaient pas conformes. Avoir réalisé qu’il y a eu contradiction dans le dossier d’inscription de Ruberwa pourrait-il grandement apporter une solution aux problèmes dont il est appelé à résoudre comme chercheur et académicien ? Peut-être comme politicien, oui. Ici encore une fois je reste sceptique sur ses intentions actuelles de rappeler qu’il a été caractérisé par une bravoure spéciale de demander que Ruberwa fournisse 4 témoins.

Enfin, je tiens à fixer l’opinion que le souci de cet article est de rappeler les esprits que pendant les périodes électorales on nous racontera même ce qui ne se dit pas. Presque tous les medias même publics pourront ainsi devenir de canaux au service d’intérêts particuliers. Quand les déclarations politiques sont vides de contenu, les politiques recourent au populisme. Toutefois, il est aussi important de souligner que cette analyse n’engage que le bloggeur. Il ne s’agit pas d’un démenti de la part du premier intéressé, qui est Azarias Ruberwa. Malheureusement, le bloggeur a essayé en vain de le rencontrer pour s’informer, mais cela n’a pas tenu. Vous comprendrez que nous sommes dans un monde où l’accès à l’information reste un défi. Mais aussi, la culture Mobutiste nous a légué ce caractère qui nous impose de croire que les chefs sont difficilement abordables même dans le cas où cela ne valait pas la peine.

Le bloggeur a essayé de rencontrer ses proches collaborateurs pour en discuter ; hélas, cela n’a pas aussi réussi. Les proches collaborateurs de l’ancien Vice-Président lors de la formule 1+4 ont semblé minimiser cette déclaration comme quoi ils en connaissent autant. Donc, la naissance d’une personne, homme politique dans deux endroits différents et deux pays différents ne constituait pas une question qui demander de fixer l’opinion. J’ai si vite compris que durant les 12 années qu’ils ont passé à Kinshasa, ces types d’incident ont été multiples. Il nous arrive que certaines questions soient reléguées dans les mains du Dieu divin qui sait transformer les âmes. Malgré cela, il me reste important que l’opinion soit fixée sur un tel cas qui créerait de confusion et suspicion.

Pour conclure, mes petites démarches ont réalisé que Ruberwa est né à Rugezi, vers les années 1964. Rugezi est une localité de Minembwe, dans le Sud-Kivu, au long du Mont Mitumba, à quelques Kms de Minembwe, dit centre. Il me paraisse que lors de son inscription, si cela s’avérait juste, que le lieu de naissance mentionné ait été Rugezi, à la place de Minembwe ; alors que sur son diplôme, ce dernier lieu est mentionné. Donc, cela prêterait de confusion pour ceux-là intéressés. Il m’a semblé absurde que sur la fiche d’inscription que le Rwanda ait été mentionné, à moins que l’Apparitorat Central de l’UNILU qui était géré par Kapri, un membre de l’une des communautés du Sud-Kivu y ait joué un rôle manipulateur. En plus de cela, l’expérience prouverait que durant les années 1984, la génération estudiantine de la communauté dont fait partie Ruberwa ne pouvait pas penser à changer le lieu de naissance au point de citer le Rwanda. Ça me parait invraisemblable.

De deux, je ne trouve aucune autre raison qui ferait que le temps de sa naissance, Ruberwa ait eu cette chance de naitre dans les conditions de maternité (Centre de Santé) qui aurait fait que cela nécessite d’aller au Rwanda pour accéder aux facilites hospitalières. Si cela était le cas, il y avait de Centres de Santé dans Nundu, Baraka, Uvira…. Enfin, il est logique de considérer que le document officiel d’inscription à l’université était la carte pour citoyen, le journal officiel des Examens d’Etat ou le diplôme s’il était déjà délivré. Et ces documents officiels serviraient de référence pour remplir les fiches d’inscriptions. Au-delà de la conformité des fiches d’inscription par rapport aux documents officiels, il est facile de falsifier une fiche d’inscription plutôt qu’un diplôme d’Etat. Espérons qu’un jour l’intéressé principal, Ruberwa, fixera l’opinion. Pensez-vous que c’est important qu’il le fasse ?

Ntanyoma R. Delphin

Secrétaire Exécutif & Coordonnateur

Appui au Développement Intégré &

à la Gouvernance

Compte Twitter @delphino12

Blog: www.edrcrdf.wordpress.com

Advertisements

What is your opinion? Qu'en pensez-vous?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s