Honoré NGBANDA – Faustin MUNENE : Devenus Tutsi comme René ABANDI ?


Image

La divergence d’opinion est tolérable dans toutes les sociétés, mais l’interprétation moins objective des faits qui sont palpables serait à tout prix dangereux. Il est conseillé aux ‘medias’ de ne pas confondre leurs lecteurs et audiences pour des raisons à tendance politisée. A plus forte raison, ces medias qui interprètent des faits dans le sens de diviser une société, alors qu’ils savent bien la réalité, doivent l’éviter. La fragilité du contexte ethno-communautaire de la République Démocratique du Congo (RDC) ferait que ces analyses soient prudentes et répondant à la déontologie professionnelle ; mais aussi, essayer de se situer objectivement près de la réalité des choses.

La première liste des personnes amnistiées est sortie cette fin de la semaine passée et certains utilisateurs des medias sociaux vous direz qu’il s’agit du Mouvement du 23 Mars qui a été amnistié. A l’extrême, certains iront loin et considérer qu’il s’agit de Tutsi[1], frères du président Kabila qui font l’objet de cette amnistie. Je crois, qu’il s’agit là des analyses et interprétations erronées. Je tiens à rappeler simplement que pour la liste de 50 personnes, les membres du M23 sont à 15 et le reste appartiennent à des groupes différents qui, à tort ou à raison, auraient été accusées et emprisonnées. Il s’agit du groupe apparenté au Général déchu Faustin MUNENE originaire de Bandundu ; du groupe apparenté à Honore NGBANDA, Monsieur APARECO originaire de l’Equateur ainsi qu’un autre des personnes qui étaient accusées d’avoir attaqué la résidence présidentielle février 2011.

Ces personnes citées haut, à ma connaissance, semblent ne rien n’avoir avec les Tutsi. Ceux-là appartenant au M23, il est peut-être probable que René ABANDI est Tutsi ; toutefois, cette liste ne laisse pas confirmer que les 14 autres appartiendraient au même groupe ethnique que lui. Et d’ailleurs, il est possible que le No 2 & 3 sur cette liste seraient respectivement des communautés Banande et Bahutu. Ceux qui savent mieux lier les noms et les groupes ethniques peuvent lire que ces personnes proviendraient des communautés ethniques différentes. Il n’y a vraiment pas raison de tromper l’opinion en mettant en évidence cet aspect qui oppose aveuglement des groupes ethniques larges. J’ai toujours pensé que les criminels restent criminels[2] indépendamment de leur appartenance à n’importe quel groupe communautaire. Donc, il faut traiter ce criminel en dehors d’un groupe hétérogène qui, sans ambiguïté, renferme les innocents.

Si pour une raison ou autre, ceux-là qui méritent l’amnistie ne l’ont pas eue, cela ne justifie pas la décision d’interpréter faussement un fait. En plus de cela, si pour des raisons moins transparentes, ceux qui ne méritent pas l’amnistie ont pu l’accéder, ce n’est pas pour autant que les faits doivent être erronément présentés. Enfin, Munene, Ngbanda, Kabila et Etienne Tshisekedi ne doivent pas devenir des Tutsi du fait de rappeler que certains membres de cette communauté ont été impliqués dans les crimes. Et après-demain, ces mêmes personnes deviendront des Balubakat pour rappeler l’existence de BakataKatanga ? L’amalgame nous conduit dans un jugement penchant qui, par expérience en RDC, a été dangereux et cruel. Il est temps de se ressaisir et abondent dans un sens constructif pour le bien et future de notre société. On doit apprendre à reprocher/punir celui qui est coupable et demander des comptes à celui qui a cette responsabilité.

Ntanyoma R. Delphin

Compte Twitter @delphino12

Email: rkmbz1973@gmail.com

Blog: www.edrcrdf.wordpress.com

 

PREMIERE VAGUE DES PERSONNES BENEFICIAIRES DE LA LOI D’AMNISTIE DU 11 FEVRIER 2014

  1. Ex-groupe armé M23
  • 01. Monsieur ABANDI MUNYARUGERERO René
  • 02. Monsieur KAMBASU NGEVE Jean-Serge
  • 03. Monsieur SENDUGU HAKIZIMANA MUSEVENI
  • 04. Monsieur MASHAGIRO NZEYI Jérôme
  • 05. Monsieur CHOKWE CEMBO Moîse
  • 06. Monsieur BAZOLELE BANKAZI Célestin
  • 07. Monsieur BWISHE HATEGEKA Ephrem
  • 08. Lieutenant-Colonel KIROKO MBERAMIHETO Douglas
  • 09. Monsieur MALANGU TSHISHIKU
  • 10. Monsieur MUSHOBEKWA IRENGE Darius
  • 11. Monsieur AHMADI MIRUHO YUSUFU
  • 12. Monsieur AMURANI DJUMA KINYATA
  • 13. Monsieur BILONGO IGULU Bilos
  • 14. Monsieur KANANKWISHI MUSHI Christophe
  • 15. Monsieur MULUME WA NGANDO Elie

2. Attaques du 27 février 2011 à Kinshasa

  • 16. Colonel retraité MAMBU SENGA
  • 17. Colonel LINDONGO MUNDELE
  • 18. Lieutenant Colonel BAKELENGBE BAMBE Léopold
  • 19. Madame SESELE TELEMA Titi (Civile, Milicienne Enyele)
  • 20. Capitaine KENGA KOPE Ambroise
  • 21. Sous-Lieutenant EPUMBA BAPIMELEME
  • 22.  Adjudant Chef KWADEBA MOBUTU Ibrahim
  • 23. 1er Sergent Major KIBULA LIMENGO Justin
  • 24. Madame NURA MBEKPA (Milicienne Enyele)
  • 25. Ex-Lieutenant KABONGO MPUNGA Dieudonné
  • 26. Monsieur AMEMISO MATUMA MICHO (Milicien Enyele)
  • 27. Monsieur BABOTO BOKUNZO Isaac (Milicien Enyele)
  • 28. Ex-Lieutenant BOPOPI BOSIKINI Bosco
  • 29. Brigadier en chef MATINGI NDIMO Pitshou
  • 30. Caporal NZINGA SONGODE Elie

3 ARP/Faustin MUNENE

  • 31. Monsieur LONTULU ITWA ISEMBONGI ILINDANKIYO Jean Paul
  • 32. Capitaine YIMBI MAFIMBU Davin
  • 33. Sous-Lieutenant LIBALA FINGALI Ruffin
  • 34. 1er Sergent Major KAWAYA KUMANDA Papy
  • 35. Adjudant ILONGA NGOY Dominique
  • 36. Monsieur PALATA GINANO Patrick
  • 37. Monsieur KABAMBA KINDAKA Jean Pierre
  • 38. Adjudant MABELE MONKUBILI Marcel
  • 39. Monsieur MAVINGA BAVU Samuel
  • 40. Monsieur MULA EMBENGE Baudouin
  • 4. GALCD de Honoré NGBANDA
  • 41. Monsieur NGUNDA BOLEMBA Blaise
  • 42. Sous-Lieutenant AYENGE MO NAMA Antoine
  • 43. Sous-Lieutenant KOBAMBU BWANE
  • 44. Adjudant ALEMBI MBANGI Jean Baptiste
  • 45. Policier KODONDI NGBONGBO
  • 46. Monsieur KUMUGO NANGALI
  • 47. Monsieur MUKASA MAYAMA Jean Claude
  • 48. Adjudant AGOLOWA LIKINGU Jean René
  • 49. Sous-Lieutenant BAEOLOMBE NGELI André
  • 50. Monsieur MAKAMBO PELENDE Basile

 

[1] http://afrique.kongotimes.info/rdc/justice/7439-kabila-favorise-freres-tutsi-premiere-vague-personnes-beneficiaires-loi-amnistie-premiers-amnisties-rdc-sont-connus-m23-attaques-fevrier-2011-partisans-munene-ngbanda.html

[2] https://edrcrdf.wordpress.com/2013/11/14/quand-lactualite-des-crimes-ferait-oublier-la-criminalite-responsabilite-et-complicite-en-rdc/

Advertisements

3 thoughts on “Honoré NGBANDA – Faustin MUNENE : Devenus Tutsi comme René ABANDI ?”

  1. Salut aux congolais à l’interieur du pays,mes felicitations au gouvernement congolais de pouvoir mettre l’effort à la recherche de la paix dans tous les territoires du pays sans tenir compte de groupes ethniques ou discrimination de râces. En tête de l’Etat le president Joseph Kabila se positionne comme Nelson Mandela Madiba.Les congolais ayez le coeur de pardoner car nous serons pardonés à notre tour.

    Like

What is your opinion? Qu'en pensez-vous?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s