Scott Campbell : Violations de Droits Sociaux et Economiques qui Seront Jugés par le Tribunal « ya Nzambe »


wpid-tribunal1

Il est le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Scott Campbell était en visité en République Démocratique du Congo(RDC), le 10/12/2013. Cette visite coïncide avec le 65e anniversaire de la journée mondiale des droits de l’homme. Lors de son allocution circonstancielle, le haut-commissaire a fait une remarque importante. Il s’agit d’une remarque en rapport avec ses attributions de protéger à tout prix les droits fondamentaux de l’homme. Ces droits sont à maintes reprises violés et plus spécifiquement en RDC. Certains de ces droits sont violés à cause de l’insécurité persistante et des guerres récurrentes surtout à l’Est du pays. Toutefois, d’autres les sont pour des faits de malversations ou par le manque des mécanismes de redistribution des richesses nationales.

Dans ses propos, le haut-commissaire aux droits de l’homme stipule qu’ « il y a un problème sur l’étendue nationale de non-respect des droits sociaux et économiques : le droit à manger, le droit à l’emploi, le droit aux soins de santé et le droit à l’éducation. Ces droits sont violés tous les jours, plus que la violence que nous voyons dans l’Est de la RDC ». Alors que le thème retenu par la RDC pour l’année 2013 est : la pleine jouissance de l’ensemble des droits de l’homme est la responsabilité de l’Etat mais affaire de tous’; la lecture de la remarque faite par le haut-commissaire interpelle l’Etat en premier lieu. C’est une interpellation avec un profond sentiment par rapport à ce qu’il a vu en RDC et qui trouverait l’origine en l’absence des mécanismes visant à éradiquer la pauvreté et réduire les inégalités sociales au pays. Alors que les uns s’enrichissent illicitement ; c’est au rendez-vous des autres de s’enfoncer plus dans la misère.

L’observation faite prouve que la violation de ces droits sociaux et économiques se fait sur toute l’étendue du territoire nationale ; donc, un fléau qui n’épargne même pas les provinces dites stables. Les statistiques alarmantes en rapport avec la malnutrition, le chômage, couverture sanitaire, infrastructures scolaires et le taux d’abandon aux écoles montrent clairement l’ampleur de ces violations. Néanmoins, ces droits ne sont pas en totalité violés car la RDC a connu plusieurs séquences des conflits et des guerres. A en croire, il s’agit des violations qui  trouvent son origine dans la gestion de l’affaire publique. Et les armes contribuent à leur détérioration complète surtout à l’Est.

Bien que réputés pour être sévère en plaidant pour des sanctions aux violations des droits de l’homme ou à la mise en place des tribunaux pour juger des auteurs, le haut-commissaire nous laisse dans l’embarras. Il fait un constat amer des violations généralisées sur toute l’étendue et dont la fréquence est journalière sans toutefois faire appel à la justice. La réponse à cette inquiétude serait probablement que les droits sociaux et économiques ne sont pas régis par des accords internationaux qui peuvent soutenir une telle démarche. Quant à la MONUSCO de reconnaitre l’aspiration des congolaises et congolais à la ‘dignité, liberté et l’égalité’, mais elle aura difficile à mettre en place une brigade d’intervention rapide pour sécuriser les victimes de ces violations, la justice  est reléguée au « Tribunal ya Nzambe ikozala » comme le chante un congolais.

Avec mes moindres connaissances en Lingala, semble-t-il que ce tribunal serait celui qui se tiendra le ‘dernier jour’ ; et dont les juges seront parfois des victimes de ces violations. Espérons que l’interpellation du haut-commissaire éveillera les décideurs en RDC afin de trouver une issue rapide et appropriée à ces violations avant l’avènement du dernier jour. A défaut, nous assisterons aux audiences lors du ‘dernier jugement’ qui trouvera peut-être la liste des victimes alourdie.

 

NTANYOMA R. Delphin

Compte Twitter @delphino12

E-mail: rkmbz1973@gmail.com

Blog: http://www.edrcrdf.wordpress.com

Advertisements

One thought on “Scott Campbell : Violations de Droits Sociaux et Economiques qui Seront Jugés par le Tribunal « ya Nzambe »”

What is your opinion? Qu'en pensez-vous?

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s